top of page

AUTO-ÉDITER SON LIVRE PRO POUR LES N...OVICES

Sujet librement inspiré de votre question : “Peux tu revenir sur toutes les étapes de l’écriture de ton livre ? J’hésite à me lancer mais j’me rends pas compte…”


L'objectif SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporellement défini) est l'un des outils phares du coaching, et pourtant...   Gaudi et sa Sagrada Familia nous montrent une autre voie.  Ce monument gigantesque et magistral brise presque toutes les lois de l'objectif SMART.

Cet article est pour vous si :

✅ vous envisagez l’écriture d’un livre à vocation professionnelle auto-édité

✅ sans oublier les “à-côtés” de l’écriture, AVANT d’avoir posé le point final

✅ et APRÈS avoir posé le point final


Cet article ne vous apportera rien si :

⛔️ vous voulez trouver un éditeur : j’ai fait 0 démarche en ce sens

⛔️ vous avez l’habitude d’écrire et de publier

⛔️ vous voulez écrire un roman, en vivre et remporter le prochain Goncourt : mon livre est un livre à vocation professionnelle. L’écriture n’est pas mon activité principale.


Prêt.e.s à découvrir comment auto-éditer son livre pro ?

Les éléments qui suivent sont exposés de manière relativement chronologique :


✅ Tester son idée :


Tester la thèse du livre auprès de personnes type mentors, chercheurs, professionnels plus avancés que vous sur le domaine que vous visez. Ne pas forcément leur faire tout lire, mais leur exposer la thèse, l’angle, le plan et la méthode par exemple.


A titre d’exemple, avec mon livre Équipe n.f., j’ai opté pour une double différenciation, validée en amont :


  • sur la méthode : j’ai mené mes 102 interviews de dirigeant.e.s, managers, entrepreneur.e.s en toute confidentialité (et en masse), ce qui me démarque d’autres démarches dans lesquelles le leader témoigne à visage découvert, donc en étant davantage dans la représentation, la mise en lumière du leader, avec les jeux et les masques habituels 🎭

  • sur le fond : j’ai choisi un parti pris spécifique. Avec le concept d’équipe comme animal fantastique 🦄, j’en fais un véritable objet d’investigation, à la fois hybride, singulier, et parfois illusoire. Mon angle privilégie donc le côté “enquête” vs “délivrer des certitudes”. Il s’agit aussi pour moi d’assumer que la place du manager au sein de l’équipe reste ambigüe. Est-il la tête de l’animal fantastique? Ses jambes ? Est-il le dompteur de cet animal ? Peut-il être dévoré par l’animal ? Celui ou celle qui aura des certitudes sur l’équipe sera à mon avis bien loin du compte. Je préfère donc présenter ce livre comme un “anti-guide” de management.

🔎 Une des pistes que vous pouvez explorer pour trouver votre angle spécifique est de vous mettre dans la peau d’un chercheur ou d’une chercheuse. Quel serait le sujet de recherche, d’enquête ou d’investigation prioritaire à lancer dans votre domaine d’activité selon vous ? Celui qui permettrait de débloquer un point, d’éclaircir un champ. Celui sur lequel vous auriez assez de souffle pour vous y investir sur plusieurs mois minimum. Et sur lequel vous pensez qu’il y aura des marques d’intérêts, des financements…


✅ Écrire :


Avant de pouvoir auto-éditer son livre pro, il faut l'écrire !

A avoir en tête en permanence : votre intention ; pour qui vous écrivez ; quel est votre message ; vos éléments différenciants.

Configurer le squelette du livre…

Re-configurer le squelette du livre…

Personnellement j’ai arrêté au 3ème jet 😅


✅ Organisation au long cours :


Répartir le temps de travail sur le projet “livre” de manière équilibrée sur la durée : l’écriture ne représente pas 100% du temps, les “à-côtés” doivent aussi avancer régulièrement (la communication, la préface…) !

⚠️ Ayez un back-up de votre manuscrit ! Ce serait trop dommage de ne pas avoir de sauvegarde régulière de votre ouvrage et de tout perdre !


✅ Faire lire :


Avoir un ou plusieurs bêta lecteurs. Si possible une personne qui saura être objective et neutre, mais bienveillante quand même 😁


✅ La Préface :


Si vous voulez une préface, anticipez et demandez à la ou les personne(s) de votre choix avant d’avoir bouclé l’écriture du livre.


✅ Le budget :


Il n’a pas besoin d’être ultra précis au départ mais il faudra compter, selon le degré de délégation envisagé (cf point “que déléguer ?” ci-dessous) :

  • maquettiste,

  • correcteur,

  • illustrateur,

  • designeur,

  • attaché de presse pour la rédaction de la 4ème de couverture,

  • commande d’exemplaires auteurs, prévoir d’offrir quelques exemplaires du livre

  • le coût d’un éventuel événement,

  • photographe…


Ce guide de Chloé Romengas m’a beaucoup aidée pour comprendre le monde de l’auto-édition (format complet, ou 62 pages à télécharger gratuitement).


✅ Le calendrier :


J’en ai fait un très sommaire, pas au début, mais plutôt à l’approche de l’événement de lancement.


🙌 Conseil : le calendrier ne doit pas être une menace. Si vous êtes auto-édité c’est aussi pour ne pas subir la pression de la copie à rendre pour demain à l’éditeur !


✅ Que déléguer ?


🎉 Mes tops !


Une délégation fructueuse sur la bêta lecture et l’accompagnement pour le volet “événementiel”. Je vous présente Julie Bonnet ici.

Une délégation fructueuse en famille puisque ma fille a réalisé les illustrations du livre. Allez je ne résiste pas au plaisir de vous montrer ma préférée !


Interrogations autour de l'esprit d'équipe

😰 Mes flops !


J’ai délégué un package trop large à une seule et même personne (dont j’ai été insatisfaite) pour toute la partie “édition” (maquette, mise en forme pour Amazon KDP, corrections, 4ème de couverture, naviguer sur la plateforme Amazon KDP et en appréhender un peu les rouages…).

J’ai dû reprendre : la maquette, les corrections, la couverture…

J’ai dû gérer : des aller-retours avec le SAV d’Amazon pour régler des problèmes induits par mon prestataire… ; certaines tâches administratives qu’il avait omises.


🙌 Conseil a posteriori : demander à la personne non seulement des références clients mais aussi des titres de livres réalisés et/ou édités par ses soins. Et ne pas hésiter à séquencer la mission en plusieurs livrables pour pouvoir l’arrêter en cas de problème.


Faire un benchmark pour fixer le prix du livre :


😰 Mes flops !


Tenter de calculer le prix à la page en prenant d’autres livres comme références, ce qui a donné des résultats complètement ridicules !

Pondérer par la renommée de l’auteur pour tenter de corriger le tir : compliqué…


🎉 Mes tops !


Finalement j’ai regardé uniquement les livres de ma catégorie, et j’ai écouté les avis extérieurs me renvoyant une image moins biaisée que la mienne sur la valeur du livre, par exemple : “il faut que ça dépasse 20€ vu le nombre de pages et le travail d’interviews réalisé” ; “c’est un livre reflétant une expérience rare, il ne faut pas le brader”…


Partie administrative :


🙌 Bon à savoir :

Le code ISBN est délivré automatiquement par Amazon KDP.


⚠️ Pas le dépôt légal auprès de la BNF ! Il faut le faire en allant sur ce site.


Penser à son statut : auto-éditer un livre avec le statut d’auto-entrepreneur est possible par exemple.


Penser à la fiscalité. Pour information, les redevances perçues par Amazon sur la vente de livre ne sont pas des droits d’auteur, ce sont des redevances. Selon le volume de redevances perçues, selon la part de la vente de livre dans votre activité en général (prépondérante ou accessoire), votre fiscalité peut varier : depuis quelques revenus à déclarer à l’IR jusqu’à du CA à déclarer en BIC ou BNC (dans ce second cas, à condition que votre activité principale reste le service et que la vente de livres reste accessoire).


🙌 Conseil en cas de doutes : interroger en amont votre URSSAF, votre service des impôts, votre comptable etc…


✅ Contenu “autour” du livre :


Quelques idées, que je n’ai pas toutes explorées au maximum :


  • Rédiger un article “mise en bouche”, répondant aux grandes questions : “qui est l’auteur ou l’autrice ?” ; “à qui s’adresse le livre ?” ; “quel est son thème ?” ; “le plan dans les grandes lignes” ; “pourquoi ce livre ?” ; “la méthode” ; des extraits… Le mien ressemble à ça.

  • Un dossier de presse

  • Une page de vente

  • Des articles et/ou posts donnant un focus sur un passage particulier, une problématique particulière, un cas pratique… L’un de mes conseillers sur ce projet m’a parlé de “feuilletonner” le contenu.


✅ Anticiper le lancement du livre


  • La forme ?

Pour ma part j’ai choisi de le faire sous forme d’une soirée de lancement.


Dédicace du livre Équipe n.f.

  • L’accompagnement ?

J’ai contacté Julie pour m’aider très en amont (10 mois avant l’événement, alors que l’écriture n’était même pas terminée), qui vient de l’événementiel, donc avec les bons réflexes, et qui est formée au coaching d’équipes, donc qui maîtrise le fond du sujet. Le but dans ce duo était aussi d’avoir des échéances “coups de boost” pour m’obliger à avancer et garder le cap 🚀


  • Avoir un ou une guest star ?

J’avais pensé inviter un ou une “guest star” ⭐️ : finalement trop compliqué (et potentiellement cher) et pas vraiment en ligne avec mon intention, ou mon angle, qui était de mettre en avant la sortie du livre et le thème de l’équipe, et non une tierce personne “concurrente” ou “star” ou “leader role model” qui aurait évincé le concept même de l’équipe qui joue collectif.


  • La logistique ?

save the date / invitations / traiteur / hôtes d’accueil / lieu / photographe…


🙌 Conseil : si c’était à refaire j’aurais peut-être recours à un photographe professionnel pour avoir des photos de qualité pour les réseaux, mon site et autres plaquettes.


  • Le matériel ?

Roll-up : entièrement réalisé sur Canva. Très contente du résultat 🎊


🙌 Conseil : ABSOLUMENT prendre des photos, images, logos haute résolution, sinon le roll-up grandeur nature risque d’être flou et baveux…


Avoir des livres papier


Autres : affiches, badges, listing des invités, présentoirs pour les livres, terminal de paiement…


🙌 Conseil : des étiquettes auto-collantes personnalisables imprimées chez votre imprimeur de quartier et compatibles avec toutes sortes de textiles


🙌 Conseil : très satisfaite du terminal de paiement Square. Partenariat très intéressant si vous êtes clients Shine.


  • La question du sponsoring

J’ai tenté d’avoir un sponsor acceptant de mettre à disposition un lieu pour l’événement.


J’ai eu un OUI, mais malheureusement dans un lieu trop excentré, bien que très sympa une fois sur place !


Si vous voulez rire : j’ai eu un autre OUI, pour un lieu disponible en week end en plein mois d’août… C’est moi qui ai dit NON 🤷🏻‍♀️


🙌 Conseil : tentez votre chance, mais ayez aussi un plan B…

L’événement est un investissement, pas une source de revenus, surtout un événement de lancement gratuit. Ce ne sera pas rentable financièrement à court terme.


Anticiper la sortie du livre


  • La promo

Listez et contactez des hôtes de podcasts, newsletters, événements physiques, radios, webinaires, conférences…


A l’heure où j’écris cet article, vous pouvez entendre parler de mon livre ici :

  • La vente

Oui parlons-en !

Très peu d’écrivains vivent de leur plume, alors que dire de celles et ceux qui ne sont pas romanciers à succès mais auteurs ou autrices de livres à vocation professionnelle ?


Quelques éléments à connaître :


La part revenant à l’auteur est plus importante via l’auto-édition qu’en passant par une maison d’édition traditionnelle.


À l’heure où je vous parle (mars 2024), la vente de mon livre n’a pas (encore) compensé les frais de publication divers ni d’organisation de l’événement de lancement. La visibilité liée à l’écriture d’un livre est inestimable, mais ce n’est pas du chiffre d’affaires immédiat.


Ne négligez pas le suivi post-lancement. Comme souvent, ce n’est pas parce que le livre est en vente, ou en ligne, que l’événement a eu lieu, que les ventes affluent. C’est un parcours au long cours 🎒


🙌 Conseil : osez demander ! De la mise en relation, des conseils, des ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ sur Amazon ou ailleurs… Oui, les ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ sur Amazon ont un réel impact sur le référencement du livre, en l’état actuel de l’algorithme.


  • Les objections

“Au secours Amazon c’est mal !”. Vous pourrez entendre ceci (dans une version moins mélodramatique probablement) si vous choisissez d’auto-éditer votre livre sur Amazon KDP.


Concernant l’auto édition, Amazon KDP reste une plateforme avantageuse pour les auteurs, et relativement “écologique” puisque seuls les livres commandés sont imprimés, contrairement au circuit traditionnel où des livres sont imprimés… puis pilonnés. Généralement ils sont imprimés en France ou en Europe. Enfin, quand vous êtes auto-édité.e, Amazon ne vient pas se substituer à un petit libraire que vous contribueriez à tuer, puisque votre livre n’est en tout état de cause pas distribué en librairie…


Alors ? Prêt.e.s à vous lancer ? A vos claviers ! Et tenez moi au courant 👋


コメント


bottom of page